Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Kouroussa: la forge du père de Camara Laye inaugurée par le ministre Siaka Barry après restauration

0

Dans le  cadre de la mise en valeur  des patrimoines  historiques  et  des  sites touristiques, les femmes  ressortissantes de  Kouroussa  résidant  à  Conakry  et  ailleurs ont apporté une contribution financière à hauteur de 58 millions 500 mille francs  guinéens pour la réhabilitation de la forge du père du célèbre écrivain Camara laye qui est originaire de ladite ville.

C’est ce mardi 7 février que cette forge a été inaugurée par le ministre en charge de la Culture, des Sports et des Patrimoines Historiques, Siaka Barry. La cérémonie a commencé par la prestation de la famille de Camara laye, réputée comme étant une famille forgeronne avec  ses instruments  de forge. Elle a été suivie par des danseurs du « Doundoumba », une danse traditionnelle célèbre propre à la région  du Hamana.

Dans  son allocution, le ministre des Sports et de la Culture s’est dit honoré par cet évènement. « Je suis honoré de me voir associé à cet évènement. Ce n’est pas un simple évènement, c’est  tout  un projet  qui  est lié  à la restauration des patrimoines historiques mais aussi des patrimoines littéraires de la Guinée. Camara Laye est le précurseur, le pionnier de la littérature guinéenne, l’un des pionniers  de la littérature africaine. Cet  homme ne peut pas être jeté aux oubliettes et c’est ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui.  Nous devons penser et concevoir une sorte de panthéon pour nos  illustres disparus  et ce panthéon sera peuplé de tous ceux qui ont vécu pour la patrie ou tous ceux qui ont laissé leurs vies pour la cause de la patrie. Cela a commencé par Camara laye demain, nous allons poursuivre avec d’autres martyrs et ainsi, nous pourrons restaurer les patrimoines historiques de notre pays », a déclaré le ministre Siaka Barry.

Pour sa part, l’ex-ministre de la Culture, Amirou Conté, a invité les Kouroussakas à être fiers de leur fils pour son œuvre indélébile. « Kouroussa doit être fière parce qu’elle a eu un enfant  appelé Camara Laye, fils de forgeron et lui-même mécanicien. Il a été un grand homme de littérature et de Culture. Il a été parmi les premiers noirs africains à écrire un roman. Cette œuvre intitulée ‘’l’Enfant noir’’ est un roman très célèbre qui est enseigné ici et à l’occident. Et le roman de Camara Laye a été  interprété dans un film par le réalisateur Laurent chevalier. Le roman  a été mis en scène par une troupe de théâtre à Conakry. Cela veut dire qu’au delà de Kouroussa, Camara Laye appartient à toute la Guinée, à l’Afrique et au monde entier. Quand on parle de la Guinée à l’extérieur, pour les littéraires et les hommes de culture, on vous demande si c’est la Guinée de Camara laye. Vous devez donc en être fiers vous les Kouroussakas », a témoigné l’ex-ministre de la Culture avant de remercier les femmes leaders de Kouroussa pour leur geste.

Présidée par le ministre des Sports et de la Culture, la cérémonie a connu la présence du ministre conseiller à la Présidence, Alhassane Condé , Malik Sankhon, directeur général  de la Caisse nationale de sécurité sociale, le  préfet de Boké, des députées et plusieurs autres hauts cadres originaires de la région.

source: www.guineenews.org

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR