Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Kérouané : un couple abandonne son nouveau-né dans la brousse

0

 

Un nouveau-né de deux jours vient d’être trouvé abandonné dans la brousse, à quelques 500 mètres de l’école primaire de la cité. C’est au quartier M’Balia, plus précisément secteur 3. Abandonné par un couple de malades mentaux dès sa naissance. La malade aurait accouché ce vendredi 05 janvier 2018. De sexe féminin, le nourrisson était couché sous un manguier.

Siaka condé et sa femme communément appelé « couple kouyaté » habitait dans l’ancien bloc administratif au niveau quartier M’Balia depuis longtemps. Un lieu qui leur servait d’habitat.

Djibril Kanté chef Section Chargé de la Protection de l’Enfance explique les circonstances de cette découverte hors du commun :  » c’est dans la matinée d’hier, aux environs de 6 heures que j’ai été informé par certains représentants de nos structures, à savoir le CLP et CLEF. Dès que j’ai reçu l’information, comme quoi le couple de fous vient de bénéficier d’un nouveau-né et je savais déjà la femme était en état de grossesse. C’est ainsi j’ai informé ma directrice et d’autres structures ainsi que les voisins de ce couple  »

N’ayant pas vu le nouveau-né avec ses parents, Djibril Kanté, avec le soutien des autres structures, ont lancé des recherches pour trouver le bébé. D’abord il faut demander les connaissances du couple Kouyaté », nous nous sommes déployés au quartier M’Balia où réside le couple pour mener les investigations. Mais en vain. Aucun résultat ni information. Nous nous sommes rabattus sur une sœur du nom de Mawa Soumaoro qui est une intime amie à ce couple. A elle, le couple livré l’information faisant état de la naissance d’un animal sorti du ventre de la femme et qui ressemble à un singe « Et puis qu’un animal doit rester en brousse, ils l’on laissé là-bas ». La piste est trouvée.

En tant que sociologue et activiste en matière de protections des enfants, nous nous sommes dit que l’enfant serait caché quelque part. Il faut continuer à chercher.
Poursuivant les enquêtes l’homme de la protection de l’enfance va se rendre à la police. C’était dans les environs de 9 heures ce samedi 6 janvier pour leur implication. Commissaire BANGOURA mobilise ses agents et investissent le terrain.

La curiosité des missionnaires sera vite satisfaite. Dès leur sortie dans le quartier les enquêteurs se retrouvent nez à nez avec les géniteurs du bébé recherché. Intercepté de passage, le couple fou sera mis aux arrêts pour interrogation. C’était la réticence au départ. Ila fallu des tacts de la police pour que ces deux malades mentaux ont accepté d’indexer le lieu où ils avaient caché l’enfant. Arrivé sur le lieu, le nouveau-né était couché sur sa poitrine enroulé dans un pagne et couvert de fourmis. Admis à l’hôpital préfectoral de Kérouané, le nouveau-né aurait reçu des soins. Evidemment sous la bonne garde de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance qui demande l’assistance des personnes de bonne volonté.

Source: Guineenews.org

Leave A Reply

Your email address will not be published.