Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Sierra Leone : Des jeunes filles enceintes dans des écoles à part

0

En Sierra Leone, les adolescentes en état de famille ne sont pas reçues dans des établissements d’enseignement publics. Si d’aucuns pensent que ceci constitue une exclusion à l’égard de ces jeunes filles, d’autre affirment plutôt que ce facteur permet de les mettre à l’abri de toutes discriminations.

Selon la parisienne.com, ‘’une femme enceinte sur trois en Sierra Leone, est une adolescente’’. L’Etat se trouve dans l’incapacité d’investir dans l’éducation sexuelle. Il se dit ’’ne pas avoir assez d’argent pour assurer de tels cours. Au risque de condamner des milliers d’adolescentes à abandonner leurs études complètement’’.

C’est suite à une pression sur ce petit pays situé en Afrique de l’Ouest avec une population estimée à plus de 6,3 millions d’habitants, par la communauté internationale que le gouvernement à mis en place des classes spéciales dédiées aux filles enceintes, avec un programme allégé mais à l’écart des autres enfants.

Pour la circonstance, Amnesty international a lancé une campagne sur le thème : « L’interdiction d’aller à l’école en cas de grossesse et l’absence de protection des droits menacent l’avenir des adolescentes ».

Donnant de petites statistiques, le gouvernement léonais affirme que des  «classes spéciales pour filles enceintes, sont un succès. 5000 jeunes femmes sur 14000 inscrites ont fini par réintégrer une école traditionnelle après leur grossesse. Mais 2000 filles restent complètement exclues».

 

Prince CAMARA

Leave A Reply

Your email address will not be published.