Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Matoto, la réunion de préparation de l’assainissement

0

A quelques heures de la compagne d’assainissement de la ville de Conakry prévue ce samedi 28 juillet 2018, le moment est à la dernière phase de préparation de cette activité citoyenne envu de débarrasser la capitale Guinéenne de ses ordures qui deviennent de plus en plus menaçantes pour la santé de sa population. Pour réussir cette activité, M. le Secrétaire Général et son responsable de la jeunesse dans la commune de Matoto  ont  convoqué tous les présidents des différents quartiers et leurs conseillers à la jeunesse afin de discuter sur les dispositions à prendre.

 

Il est 11h30 dans la salle du maire de la commune de Matoto d’où se tienne la dite réunion présidée par le Secrétaire Général M. Sékou Conté, en présence des 38 chefs quartiers et leurs conseillers à la jeunesse. Le Secrétaire Général après avoir présenté le coordinateur de l’activité  dans sa commune à ses élus locaux qui ont souhaité la bienvenue à leur nouveau collaborateur avant que celui-ci ne prenne la parole.

Selon M. Konaté  délégué du ministère de la jeunesse, la réussite de l’activité dépend d’une franche collaboration entre les différentes parties c’est pour quoi il faut donner la latitude aux chefs de quartiers de s’exprimer sur les difficultés de l’activité précédente afin de corriger avant d’engager une nouvelle aventure.

Prenant la parole, les élus locaux n’ont pas manqué de signaler les difficultés dont ils sont confrontés sur le terrain dû au non ramassage des ordures par les camions et quelques dysfonctionnements liés l’insuffisance des matériels de ramassages d’ordures. «  La population adhère à ce projet d’assainissement mais il faut que les ordures  soient transportées sinon non, nous seront les cibles des citoyens qui pensent que nous sommes responsables. Nous demandons aux autorités de nous aider à faire le ramassage des ordures. »

Interroger sur le retard dans le ramassage des ordures, le responsable communal des TP M. Keita Lansana a dit clairement que c’est une  autre société qui est à la charge mais une disposition est prise afin qu’il ait une véritable synergie entre l’assainissement et le ramassage. « Il était question de débarrasser les lieux publics d’abord de ces montagnes d’ordures avant de rentrer dans les quartiers. Malheureusement nous avons été empêchés par les mouvements de grèves des syndicalistes et  acteurs de la société civile Guinéenne. »

Selon M. Ibrahima Koita toutes les dispositions seront prises afin que l’activité de demain se passe dans les meilleures conditions. « Nous allons poursuivre l’activité en attendant que les différentes recommandations soient transmises par le délégué du ministère de la jeunesse à qui de droit. Le travail a été empêché par ses différents mouvements mais tout reprendra demain à 8h ; nous avons plus de 2500 jeunes pour cette activité. »

Avant de clore, le coordinateur  du projet dans la commune de Matoto M. Sékou Konaté a recommandé à ses collaborateurs de prendre à bras le corps cette activité d’assainissement qui est avant tout un acte citoyen. «  Je recommande aux différents chefs de quartiers de sensibiliser la population pour qu’elle sache que c’est une activité qui concerne tout le monde. La jeunesse  a une forte responsabilité dans le développement local c’est dans ce cadre que  nous comptons entièrement sur leurs déterminations. »

Espérant que cette activité soit enfin la solution pour la propriété  de la ville de Conakry et que l’acte citoyen prime sur la quête financière dans cette mesure d’urgence annoncée par le nouveau gouvernement.

La rédaction   

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.