Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Les plages, Takonko et Rogbane en réaménagement

0

Après l’annonce faite par le gouvernorat dans le cadre de la réouverture des plages, des jeunes organisés en association s’activent dans l’assainissement des pages deTakonko et celle de Rogbane.

En ce lundi de 2 avril, pendant que le soleil brille de tout son éclat, dégageant une chaleur de canicule, les jeunes de l’Association des Jeunes pour le Développement de Ratoma Centre (AJDRC) se démerdent avec les moyens dérisoires pour rendre opérationnel leur plage.

Selon le vice-président de l’association qui gère la page de Tankonko, Saidou Aziz CAMARA que la seule activité qui est d’actualité dans cette plage c’est l’assainissement avant de preciser que ‹‹ nous avons formulé des demandes au niveau des autorités, de nous aider avoir quelques matériels comme des brouettes, des pelles… Mais elles nous ont dit non, tout ce qu’elles peuvent faire pour nous, c’est l’évacuation des ordures, ›› affirme-t-il en se lamentant car sans ces matériels le travail leur sera difficile.

Takonko l’une des plages fermée depuis 4 ans.

Enchainant la même source,  que selon le gouverneur, la gestion des plages sera dorénavant confiée aux PME.  Une décision qui pousse donc cette association de se convertir en une petite et moyenne entreprises. ‹‹ nous menons actuellement des démarches pour que notre association se transforme en une PME ›› dit Aziz CAMARA.

‹‹ déjà l’association a sa propre sécurité››

En outre qui parle de le gestion d’une page doit impérativement mettre un accent particulier sur la sécurité pour cela,  ces jeunes s’organisent comme suit ‹‹ déjà l’association a sa propre sécurité, il y’a aussi des jeunes contractuels du quartier qui travaillent avec nous, sans occulter l’apport du gouvernorat.››

A peine franchit le seuil de la rentrée de la plage de Takonko, sur des pancartes c’est noté  »interdit de fumer le chanvre indien et la drogue » selon ces gestionnaires, la personne qui est surprise entrain de fumer ces stupéfiants sera déposée au poste de la police de proximité.

Plage de Rogbane.

A première vue, c’est la même image que celle de Tankonko des ordures sont entassés ça et là. Ainsi, ce qui est de la priorité de l’Association Jeunesse et Environnement et Développement (AJED) est assainir la page avant sa réouverture officielle.
Selon le président de l’AJED Levi’s Saint-Étienne CAMARA le seul apport du gouvernorat est l’évacuation des ordures. Cependant,  contrairement a celle de Tankonko, une autre ambition anime ces responsables de la place de Rogbane c’est ‹‹ d’aménager la plage en construisant un petit hotel, un restaurant, un jardin pour les enfants, un bâtiment polyvalent et autres… ›› dit-il


Certes une belle initiative mais la questions qu’il faut se poser  »avec quel moyen pour rendre ce projet factuel?  » face a cette  question le president Levi’s répond ‹‹ c’est nous qui allons concrétiser ce projet les  »jeunes de Ratoma ». Je ne sais pas,  mais nous ne comptons pas sur le gouvernement par rapport a la réalisation de ce projet.›› affirme-t-il dans état plus ou moins rassuré.
Que ça soit a Tankonko ou a Rogbane, les difficultés rencontrées sont les mêmes. C’est cette pénibilité dans le ramassage des ordures par manque des outils de travail. Et aucune date n’est prévue encore pour une reprise effective des cérémonies.

Moussa keita 662882633

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.