Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Kissosso-plateau, les ordures menacent la santé publique

0

 

L’incivisme de certains citoyens et la faiblesse des autorités locales font désormais de kissosso-plateau l’un des quartiers les plus salles de la commune de Matoto pour causes les dépotoirs sauvages d’ordures sur tous les périmètres libres des différents secteurs. La rjg-tv.com a fait le tour et notre constat reste alarmant pour qui connaissent cette  localité avant. Après le tour des différents secteurs de Kissosso-plateau et il faut noter que l’image présente par ceux ne mérite pas d’être celle d’une localité urbaine. Les ordures tout au long des railles et sur les espaces libres dégageant ainsi des odeurs n’ose à bonne.

En face du marché et chez le chef du quartier

Nous sommes en face du bâtiment qui abrite l’essentiel du commandement de ce quartier à la rentrée, les ordures déversées par la dernière pluie et quelques citoyens accueillent les visiteurs sous l’œil indifférent des autorités locales qui ne semblent pas être préoccupées par cette situation car selon M.Ismaël responsable de la jeunesse du conseil de quartier,les administrateurs n’ont pas de moyens pour faire face à ce problème qui préoccupe la population. «Ce n’est pas nous qui ont la charge de nettoyer le quartier parce que nous ne recevons aucun franc de la commune. Tous les projets d’assainissement que nous faisons relèvent des ONG et non de la commune.»

 

Une habitante de cette localité nous a expliqué que la question d’ordures est devenue une préoccupante pour les habitants du quartier et que les responsables n’ont aucune mesure visant à solutionnée afin de prévenir non seulement les maladies mais aussi les dégâts lors des pluies intenses.Et pour M. Kémo  Mansaren membre du conseil de marché, les ordures versées en face du marché sont en charge du quartier car elles ont été drainées à travers les  eaux des caniveaux. « Les marchés ont un contrat de nettoyage avec une société de la place mais le nettoyage du quartier non.»

le caniveau à curer

La présidente des femmes balayeuse de Kissosso-plateau Marie Camara demande l’assistante du fond d’entretien routier pour transporter quelques ordures afin d’éviter le pire avant les grandes pluies qui s’annoncent bientôt. Kadiatou Diaby résidente et vendeuse dans la même localité quant elle, à chaque fois qu’il pleut les ordures occupent leurs placent . «Nous souffrons énormément avec ces ordures sous nos nez mais comme les autorités locales voient et restent indifférent que faire?Je demande à l’État de curer cette partie de caniveau sinon ce n’est pas bon pour nous. »

Il a noté que l’année dernière il fallu que la population se révolte en déversant les ordures sur les voies publique et au domicile du chef de quartier que les ordures soient dégagées par une équipe de MATD.

                    Sayon Camara 00224 625254656

Leave A Reply

Your email address will not be published.