Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

CONAKRY: PATRIMOINE ROUTIER DANS UNE AGRESSION REGRETTABLE

0

C’est dans un réceptif hôtelier de la place que s’est ouvert ce lundi 7 mai un atelier qui vise non seulement à présenter le diagnostic des agressions au patrimoine routier des cinq communes de Conakry, mais aussi formuler des recommandations afin de préserver les chaussée de certaines pratiques dégradantes.

Ce forum qui va durer deux jours, a connu la participation de madame le ministre des travaux publics, le représentant de l’Union Européenne, les représentants des cinq communes et d’autres acteurs impliqués. Objectif, créer un cadre «de concertation entre tous les acteurs socio-politiques impliqués dans la gestion du patrimoine routier, pour qu’ensemble on puisse prendre des mesures efficaces, pour nous aider à lutter contre les phénomènes qui contribuent à la dégradation des routes.» précise Oumou CAMARA.

De nos jours, les multiples formes d’agression que subissent nos routes sont entre autres : les agressions dues à l’effet des surcharges ; les agressions dues aux travaux de tranchée et de traversée, les installations anarchiques des dos-d’âne non autorisés et non réglementés ; dépôts d’ordure, le levage des véhicules ou motos… cela après 10 jours d’enquête réalisée par le service technique dans les cinq communes de la capitale.

Dans son discours de circonstance, madame le ministre des travaux publics a implicitement déploré le comportement incivique de certains citoyens qui se livrent à des pratiques qui endommagent les routes. Pour elle, les populations devraient plutôt accompagner le gouvernement dans sa volonté de doter la Guinée des routes modernes et qui traversent le temps. «Cette volonté droit être accompagnée des efforts de protection de patrimoine. Si non, à quoi sert de construire des nouvelles infrastructures si nous devons les détruire sciemment ou inconsciemment au lendemain de leur construction ?  Pourtant c’est ce que nous constatons tous regrettablement tous les jours lors des manifestations sociales ou politiques,» regrette le Ministre Oumou CAMARA.

Au sortir de cet atelier, les résultats attendus sont entre autres : contribuer à préserver le patrimoine routier lors des manifestations socio-politiques ; contribuer à améliorer le niveau de service, faire un rapport de mise en œuvre assorti des recommandations en vue de tirer profit pour le développement du pays…

Moussa KEITA

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR