Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Conakry : l’ouverture de la deuxième session CTS

0

La deuxième session d’assistance technique au projet d’appui au secteur des transports s’est tenue ce mercredi 4 avril à Conakry. Objectif définir des stratégies adéquates dans ce secteur pour le bien être des populations.
C’est dans un réceptif hôtelier de la place que c’est tenue la réunion du comité technique de suivi en présence de plusieurs personnalités notamment le ministre d’état, ministre des transports Oye GUILAVOGUI, Mme Maladho KABA de l’économie et des finances Madame Veele SMET de l’UE.
L’ordre du jour de cette réunion du comité technique de suivi est fondamentalement centré sur l’appuis qu’ apporte l’Union Européenne dans le secteur du réseau routier en Guinée. Dans son allocution de la circonstance, Madame Veele SMET a d’abord rappellé que ce projet a une valeur de 83 millions d’euros, un montant d’ailleurs qui a facilité la réhabilitation de la route nationale N2 en Guinée forestière, qui de nos est terminée, avant de déclarer que << ce comité technique de suivi arrive au bon moment car il va permettre de prendre acte des différents textes, instruments de planification et de stratégies, qui ont été élaboré. Et doivent connaître maintenant une appropriation approfondie et une mise en oeuvre effective,>> déclare la cheffe de la section infrastructures sociaux de base et délégation de l’UE.

Des personnalités du secteur autour de la table

Pour sa part présente à cette session, Madame la ministre de l’économie et des finances Maladho kaba a martelé que cette deuxième session répond non seulement à une nécessité de faire le bilan de la mise en œuvre de ce projet mais aussi << d’améliorer durablement le niveau du service du réseau routier, de promouvoir les réformes de réglementation, de l’organisation du transport routier, d’intégrer les aspects d’aménagement du territoire et d’urbanisme dans la définition de politique et planification du transport.>> précise-t-elle.

Certains dossiers traînent encore

Dans une diapositive projetée par le chef de mission assistance technique du PAST Eliot SIMPSON, l’on remarque le blocage de certains dossiers, parce que la prise du décrets, et d’arrêté font défaut. Et pour cela, la ministre Maladho lui suggère de préciser où se situe ce blocage pour << formuler des propositions de solution, afin de renforcer la dynamique de travail au niveau de nos différents départements ministériels,>> a-t-elle affirmé.
Pour cette occasion, la ministre Maladho KABA a invité donc tous les citoyens à un comportement civique dans la sauvegarde de nos routes, car elles constituent un bien public et non des lieux appropriés pour calciner des pneus lorsqu’on énervé ou content.

Moussa Keita

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR