Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Conakry: accès à l’eau potable, une activité pénible

0

La pénurie d’eau est récurente pendant cette saison sèche dans la capitale guinéenne. C’est des femmes qui paient les frais en ce moment dure. Il suffit de silloner quelques quartiers pour en savoir d’avantage.
Très tôt le matin, certaines femmes sont sur pieds à la recherche d’eau de consommation.
D’autres, accompagnées de leurs enfants parcourent de longs trajets à la recherche de cette denrée nécessaire. L’on se croit dans un village.
A kissosso-plateau (secteur Keitaya) par exemple, sur une superficie de plus de 4km carré, il n’ y a qu’un seul point de vente d’eau. Celui-ci aussi ne contient que quatre cuves contenant 5 mille litres chacune.
Les deux autres sont des dons fournis par des personnes de bonne volonté qui approvisionnent les habitants. Sur place, on peut constater plus de trois cents bidons vides.

Chacun reste patient et attend son tour. Dans le groupe une dame à l’air épuisée, aborde le sujet en qualifiant la Guinée d’être « tout sauf château d’eau » !
<< Je vous assure que même nos enfants ont du mal à partir à l’école à l’heure . Les autorités doivent mettre cette politique politicienne à part et savoir que nous souffrons énormément»,s’indigne-t-elle.
Partout, c’est les mêmes sons de cloche. Mais la particularité est que, certaines d’entre elles qui ont accès à l’eau de la Société des Eaux de Guinée (SEG) nous affirment que la qualité d’eau n’est pas encore satisfaisante et parfois imbuvable.
Est-ce une injustice dans la distribution d’un bien public en Guinée? En tout cas, tout porte à croire que pour avoir l’eau potable il faut que tu sois un grand responsable du pays pour que ta famille soit ravitaillée 24h/24.
En attendant que la distribution ne soit équitable, plus de 80% des femmes ont pour soucis d’avoir l’eau potable chaque jour.
Sayon Camara pour la rjg-tv.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR