Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

CONAKRY : accéder à l’eau potable est un véritable parcours de combattant pour les femmes.

0

Qualifié comme château d’eau de l’Afrique occidentale à cause de sa potentielle en eau jusqu’à nos jours la Société des Eaux de Guinée ‘’SEG’’ ne parvient pas à satisfaire de façon normale sa clientèle. Les femmes sont généralement victimes de ce manque d’eau dans les robinets.

 Il suffit de faire un tour dans les quartiers des communes de Matoto ou Ratoma  à 3 heures du matin  pour se rendre compte combien de fois ces femmes souffrent pour avoir de l’eau  potable d’une seule journée. La plupart des femmes rencontrées se disent inquiétantes de ce manque d’eau qui trouble leur sommeil.

Selon Kadiatou DIALLO une habitante du quartier Yattaya, cette pénurie d’eau fait qu’elle est obligée de s’occuper de ses marchandises que 4 jours sur 7 et cela aboutit à un problème financier pour la famille. “Je demande à l’État de penser à notre souffrance car on peut vivre sans électricité,  mais l’eau est indispensable pour la vie. Actuellement nos filles ne peuvent pas aller à l’heure à l’école car elles nous aident à transporter de l’eau à des kilomètres”.

 Une autre habitante du quartier Entag nous informe qu’elle gagne de l’eau grâce au soutien des personnes de bonnes volontés  qui ont des forages dans leur cour. Mais dans ces cours ont peut faire 2heures en attendant son tour. “La SEEG aie pitié de nous car nous avons souffert.Coment on peut expliquer cette situation guinéenne et après tout nous sommes appelés château d’eau d’Afrique.”

 La SEEG doit se battre corps et âme pour alléger la tâche à la femme Guinéenne qui continue à souffrir dans la recherche de l’eau potable.

 Sayon Camara : +224 625 254 656

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR