Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

ATELIER DE LANCEMENT DES PROJETS D’ASSAINISEMENT DE LA VILLE DE CONAKRY ET DE CONSTRUCTION DES ROUTES REGIONALES AVEC LE GROUPE DE LA BANQUE ISLAMIQUE DE DÉVELOPPEMENT

0

Monsieur le Secrétaire Général du Ministère du Plan et du Développement Economique a présidé, le jeudi, 15 novembre 2018 à Conakry, l’atelier du lancement de deux importants projets en Guinée. Il s’agit : (i) du projet de construction de deux routes d’intégration régionales DABOLA-KOUROUSSA et KISSIDOUGOU PK63- GUECKEDOU-KONDEBADOU, sur financement du groupe de la Banque Islamique de développement (BID), le Fonds Koweitien de Développement (FKD), la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et Gouvernement Guinéen.

L’objectif global de cet atelier de deux jours, vise à créer un cadre harmonisé pour accélérer la mise en œuvre des projets suscités, mais aussi et surtout d’assurer le renforcement des compétences des agences d’exécution et des unités de gestion des projets.

Dans son allocution, Monsieur le Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Assainissement et de Salubrité Publique a déclaré qu’avec une population de près 12 millions d’habitants selon le RGPH-3 réalisé en 2014, la république de Guinée connaît depuis la fin des années 1980, une urbanisation galopante. De ce processus, découlent des défis importants au plan démographique, socio économique, environnementaux et sanitaire. En outre, il a indiqué que la ville de Conakry produit 1,200 à 1,300 tonnes de déchets par jour. Son assainissement est à cet égard un volet préoccupants du développent de la capitale, auquel il faut ajouter des villes de l’intérieur du pays.

Il a ajouté que depuis la création de l’Agence Nationale de l’Assainissement et de Salubrité Publique par le président de la République en 2016, elle s’est attelée à l’élaboration et à la validation d’une stratégie en vue de la professionnalisation de la gestion des déchets solides à Conakry.

Prenant la parole, Monsieur le Responsable du secteur Eau, Assainissement et Développement Urbain, Chef de mission de la BID, a, dans son intervention, mis l’accent sur deux projets.

Le premier projet qui concerne l’assainissement de la ville de Conakry a pour but de contribuer à l’amélioration du cadre de vies des populations de Conakry, principalement celles des communes de Matoto et Ratoma où les conditions nécessaires seront crée pour le drainage des eaux pluviales, l’assainissement des eaux usées, avec notamment la réhabilitation de la décharge de la minière. Ceci, pour protéger les populations et leurs biens.

le second projet qui est celui de l’aménagement des routes régionales va impulser une dynamique de croissante forte et soutenue afin de lutter contre la pauvreté.

Par ailleurs, Monsieur le Responsable du secteur Eau, Assainissement et Développement Urbain, Chef de mission de la BID a rappelé que la Guinée, pays membre de la BID a eu un total des approbations de 972 millions de dollars, de 1976 à octobre 2018. Avant d’ajouter que le total du portefeuille des opérations en cours, se chiffre à 682 millions de dollars pour 22 projets.

Dans son Discours, Monsieur le Secrétaire Général du Ministère du Plan et du Développement Economique, représentant Madame la Ministre à cette rencontre, a indiqué que ces projets d’un coût global de 371 millions de dollars des Etats Unis dont 270 millions de dollars financés par le Groupe de la BID, viennent s’ajouter aux importantes ressources déjà apportées par cette Institution.

Il a souligné que le projet d’assainissement de la ville de Conakry financé 54 millions de dollars des Etats Unis par la BID, permettra l’amélioration du cadre de vie des populations de la capitale, notamment les communes de Matoto et de Ratoma par : (i) le drainage des eaux pluviales et usées ; (ii) la collecte, le ramassage et le traitement des déchets solides. Quant aux routes régionales, l’appui de la BID, permettra la construction et le bitumage des routes DABOLA-KOUROUSSA et KISSIDOUGOU PK63- GUECKEDOU-KONDEBADOU pour un montant global de 216 millions de dollars des Etats – Unis.

Pour terminer, il a précisé que ces deux projets font partie des projets prioritaires du Programme Nationale d’Investissement (PNI) adossé au Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

LE SERVICE DE COMMUNICATION

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR