Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

GUINÉE: L’OPPOSITION DÉNONCE UN HARCÈLMENT CONTRE ELLE

0

«Harcèlement judiciaire vis à vis des leaders, le contentieu des élections communales et communautaire» sont les sujets abordés au cours d’une conférence de presse animée par l’opposition républicaine ce jeudi 10 mai à coleah.
Depuis la publication des résultats des élections communales et communautaires du 4 février dernier, l’opposition républicaine réclame toujours les «vrais résultats» issus des urnes. A côté de cette revendication, elle dénonce également par la même occasion les harcèlements dont sont victimes ses militants et responsables. « Tous les élus aujourd’hui de Kalinko sont en prison à Faranah, vous avez le cas de Lissan où 25 personnes sont en prison, vous avez le cas de Dubreka où nous avons 7 personnes en prison […] et le cas de la plainte qui a été portée contre les leaders des partis politiques de l’opposition.» indique Alhousseiny Makanera KAKÉ,  le porte parole de l’opposition.
Ce 10 mais, la Guinée célèbre la journée du paysans guinéen. Si cette journée est considérée par certains comme une opportunités de valoriser la production locale, pour d’autres, c’est tout autre. Selon Alhouseiny Makanera KAKÉ que c’est une propagande afin d’appuyer une éventuelle candidature d’Alpha CONDÉ pour un troisième mandat. « C’est juste un moment choisi pour déclencher et annoncer publiquement la candidature de M. Alpha CONDÉ pour un troisième mandat,» à déclaré Makanera KAKÉ.
Selon le porte parole de l’opposition, que comme la mouvance ne manifeste aucun vouloir pour une sortie de crise c’est pourquoi «Nous avons décidé puisque les seuls moyens légaux que nous disposons, se sont les manifestations. Le lundi 14 mai, nous commençons par la journée ville morte. Et suspendre nos participations au suivi.» conclu Alhousseny KAKÉ.

Moussa keita

Leave A Reply

Your email address will not be published.