Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Touba : le grand Khalif tire sa révérence

0

Ce samedi 20 janvier 2017, un autre baobab est tombé. Il s’agit d’Elhadj Soriba Diaby le Khalif de Touba. Il s’en est allé après huit ans de règne.
Dans l’après-midi de ce samedi, l’attention des femmes, jeunes et enfants de Touba a été attirée par des coups de tambour, annonçant la mort du grand Khalif Elhadj Soriba Diaby. Mais avant, le parlement des Khalifes composé de six et les sages ont été les premiers informés, comme il est de leur coutume. Des cris, des louanges ont aussitôt retentis dans les ménages. Un sage venait de s’éteindre.
Le dimanche matin, pendant que les jeunes filles nettoyaient la route qui mène vers le cimetière, Kalifa Gassama Diaby ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté s’est rendu dans la famille mortuaire avec une délégation pour présenter ses condoléances à toute la communauté de Touba. Dans son allocution, il a approuvé des sentiments de peine et de tristesse face à cette perte.

A rappeler que le ministre et sa délégation y sont présente pour une mission de médiation.
Après la prière de 16h, le Khalif Elhadj Soriba Diaby a rejoint sa dernière demeure au cimetière de Salkègnè sous encore des coups de tambour.

Les citoyens de Touba retiennent de lui un promoteur de la paix et de l’unité.

Son objectif était de prôner le changement et le développement tout en décentralisant son pouvoir nous a confié Elhadj Mouctar Diaby, un de ses porte-parole « depuis qu’il est Khalif, il s’est mis au service de sa communauté » a-t-il ajouté. Des actes que certains citoyens qualifient d’héritage. Elhadj Soriba Diaby est l’un des Khalif qui a soutenu l’éducation des jeunes filles.
Elhadj Soriba Diaby est décédé à l’âge de 97 ans après huit ans de règne, laissant derrière lui une veuve et trois enfants. Il a été succédé par le Khalif Elhadj Kadjali Diaby

Aissatou Rougui et Ada Mbalou pour RJGTV

Leave A Reply

Your email address will not be published.