Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

#Guinée_forestière: la société civile plaide pour l’annulation de la convention signée entre l’État guinéen et la société Forêt Forte

0

Les organisations de la société civile de N’Zérékoré ont organisé vendredi 30 novembre 2018, à la maison du paysan, un atelier de plaidoyer pour l’annulation de la convention que l’État guinéen a signé avec la société chinoise d’exploitation industrielle du bois, Forêt Forte. Cet atelier fait suite à une enquête qui a été réalisée dans les localités où forêt forte exploite les forêts villageoises.

Dans la convention signée entre la société Forêt Forte et le gouvernement, les deux parties sont convenues que la société exploite les forêts classées de Ziama et de Diécké. Ce qui n’est pas du goût de la société civile qui pense que cela entrainerait des conséquences graves sur la région.

Au cours des échanges, plusieurs témoignages ont été faits par les représentants des communautés où Forêt Forte a travaillé. Des témoignages accablants pour la plupart qui dénoncent le non respect des engagements de cette société à l’égard des collectivités.

Pour Mathieu Manamou, président des organisations de la société civile préfectorale, ces témoignages sont des preuves éloquentes pour dire que Forêt Forte n’est pas « une société crédible ». Et mieux, il estime que la société n’a pas les qualifications nécessaires pour exploiter les forêts classées de Ziama et de Diécké.

Ces accusations ont été balayées du revers de la main par les représentants de la société chinoise qui parlent de manipulation derrière ces déclarations des villageois.

Au terme des débats, le rapport de la société civile à été validé à l’unanimité par les participants venus des différentes localités de la région. Une autre rencontre est prévue dans les prochains jours et un mémo sera élaboré pour dire non à l’exploitation de ces deux massifs selon Mathieu Manamou

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR