Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

L’I.R.E. de kindia,les préparatifs des examens nationaux vont à bon train

0

Depuis 2007 le gouvernement Guinéen à travers le Ministère de l’enseignement fait de la transparence dans l’organisation des examens nationaux l’une de ses préoccupations majeures du département d’où le slogan tolérance zéro ceux pour qualifier le niveau des élèves du pays qui reste à désirer aux yeux de quelques observateurs. Comment l’I.R.E. de Kindia aborde-t-elle les examens nationaux de la session 2018 ? À quel niveau se situe les préparatifs de ces examens dans la cette région ? Nous avons rencontré M. Bah Souleymane l’inspecteur régional de l’éducation de ladite région.

 

Selon  l’Inspecteur Régional de l’Éducation de Kindia M. Bah Souleymane toutes les dispositions sont prises pour que les examens se passent dans les bonnes conditions car les listes des candidats sont prêtes et  les centres sont déjà identifier à date malgré qu’une réunion doit être tenue dans les jours à venir afin pour une dernière concertation avant le démarrage des examens nationaux. Il a ensuite interpellé tous les acteurs de l’éducation de sa région en disant que la valeur d’une nation étant en fonction de son système éducatif, alors il faut le faire avec rigueur et responsabilité. « Nous sommes entrain d’analyser sur le comment faire de telle sorte que les vrais candidats soient ceux qui passent les examens et ne soient pas substitués par d’autres personnes. C’est l’occasion pour moi de dire à tous les candidats que je suis à leurs côtés également aux parents d’élèves que les enfants doivent réussir avec leur propre effort. Il ne faut pas que vous pensez comme que le gouvernement à changer qu’il aura des anciennes pratiques tout en oubliant que c’est une continuité. »

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À la question de savoir s’il reconnaît la faiblesse du  niveau des enseignants comme l’a martelé le président de République, il a affirmé que oui mais il ne s’agit pas d’annoncer il faut institutionnaliser la formation continue des enseignants ce qui peut sauver notre éducation.« je suis conscient du niveau faible niveau des formateurs c’est pourquoi en ma qualité de formateur avec l’appui des autres cadres en charge de l’éducation dans la région nous nous battons en organisant quelques ateliers de formation pour eux.Il que cette formation continue soit obligatoire et institutionnelle car c’est l’avenir du pays qui en dépend. Il ne faut pas compter beaucoup aux partenaires mais plutôt une vraie politique nationale prête à faire de notre éducation celle des élites.

Concernant la démission des parents d’élèves dans l’éducation le suivi des apprenants, M. Bah Souleymane nous a dit que toutes les écoles de la région ont un bureau de l’association des parents d’élèves qui servent de lien entre eux.  « Moi, je suis parents d’élèves avant ;tout ce que je demande aux autres c’est de suivre nos enfants à l’école malgré que le temps est dure on est soumis à la recherche du quotidien mais il ne faut jamais oublier que la et réussite de nos enfants nous libère.»

Il nous a ensuite rassuré que toutes les dispositions sont prises pour empêcher toutes tentatives de fraude dans sa région et que les candidats sont conséquemment préparer pour affronter les examens nationaux sans problème.

La rédaction

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Radio Jeunesse Guinée Tv

GRATUIT
VOIR