Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Échec aux examens nationaux 2018. « Le SLEEG n’est pas responsable….. »

0

Un véritable échec a été enregistré aux examens nationaux session 2018 en Guinée. Pour certains observateurs fait est dû de fait que le pays ait connu des grèves déclenchées par le Syndicat Libre des Enseignants Libres de Guinée(SLEEG), version Aboubacar Soumah.

Cette version a été rejetée par son secrétaire général lors d’un point de presse qu’il a animé ce mardi 24 juillet 2018.

« C’est plutôt eux les responsable » a dit Aboubacar Soumah comme pour indiquer qu’il y eu des anomalies constatées lors de ces examens et que le ministre les a négligé.

Aboubacar Soumah a aussi fait savoir que spécifiquement, les échecs au baccalauréat unique a bel et bien des causes. Pour lui, simplement c’est par manque de places dans les universités publiques et le refus d’orienter les étudiants dans celles privées. « Sinon les candidats  ont mieux travaillé l’an dernier par rapport à cette année, 27% contre 26.

Par ailleurs, il a fourni une statistique pouvant confirmer ses allégations. « Nombre de copies corrigées 24 432.Copies illisible 1 ; nombre de cas d’absence 4874 ; copies mal découpées 5 ; cas de fraudes 0 ; notes inférieures à dix, 9749 ; soit 39,90% et un coefficient de 3.Notes supérieures à 10 : 4683, soit 69,09%.

Le SLEEG n’appréciant pas cette statistique a exigé à ce qu’il y ait de vrais résultats.

«  C’est ce qui nous amené à dire qu’il faut que les vrais résultats sortent…. » Insiste-t-il.

Mohamed Capi Camara pour la rjg-tv.com.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.