Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE : LA NOUVELLE MINISTRE, MME MARIAMA CAMARA, INVITE LES CADRES A «METTRE DE LA TECHNICITE A LA DISPOSITION DES PAYSANS »

0

Conakry, le 03 Janvier 2018 : La nouvelle ministre de l’Agriculture, Mme Mariama Camara, a invité l’ensemble des cadres du département de l’Agriculture à mettre leur « technicité à la disposition des paysans et paysannes » de la Guinée.

Mme Mariama Camara a été officiellement installée dans la soirée  du mardi 2 janvier 2018 dans ses nouvelles fonctions par le ministre Secrétaire général du Gouvernement, Sekou Kissi Camara.

Dans son allocution, la nouvelle ministre de l’Agriculture a fait un plaidoyer en faveur du paysannat guinéen.

« Travailleurs du ministère de l’Agriculture, les paysans et paysannes ont besoin de notre technicité qui doit être mise à leur disposition » affirme-t-elle devant un public composé des hauts cadres de son département, de plusieurs ministres de la République ainsi que des parents.

En se mettant « au service du pays », Mme Mariama « Soguipah »-le nom de l’entreprise agro-industrielle  qu’elle  gère depuis deux décennies au moins – est  «convaincue » que le secteur agricole gagnera le pari de devenir le vrai moteur de développement de la Guinée.

Connaissant d’ailleurs les cadres du secteur agricole depuis trois décennies, la nouvelle ministre de l’Agriculture fait remarquer qu’ils restent des atouts de ce département stratégique du gouvernement.

« Spécialiste de l’Agro-industrie »

Avant d’étaler les résultats auxquels il a aboutis durant la période transitoire, le ministre Secrétaire général à la Présidence, le ministre de l’Agriculture p.i, Naby Youssouf Kiridi Bangoura a tenu à féliciter chaleureusement Madame Camara Mariama pour la confiance placée en elle par Son Excellence Monsieur le Président de la République.

«Le choix porté sur sa personne, poursuit-il,  témoigne de la clairvoyance du Président de la République qui a choisi une femme, une spécialiste de l’Agro-industrie, une dirigeante de l’un des rares succès agricole de notre pays. »

Le ministre d’Etat a aussi rappelé la longue liste des tâches réalisées, conformément  à sa lettre de mission et qui consiste à  la prise en compte des orientations du Chef de l’Etat dans la politique sectorielle, à l’amélioration de  la coordination présidentielle dans les programmes de développement, à l’amélioration la coordination stratégique entre les services centraux, au renforcement de  la présence des services déconcentrés dans la mise en oeuvre concrète des programmes et projets en cours.

En quittant le département de l’Agriculture, le ministre Naby Youssouf Kiridi Bangoura a été par ailleurs élevé comme coordinateur des réformes institutionnelles et des programmes de développement du secteur rural.

« Il faut souligner la pertinence de revenir à une coordination du secteur rural. En effet, directement ou indirectement les services de l’agriculture, de la pêche et de l’aquaculture, des eaux et forêts et de l’élevage s’adressent aux mêmes acteurs, souvent dans les mêmes espaces et autour des mêmes ressources. Le développement rural est un tout. Il est systémique et la sectorialité ne doit être qu’un mode d’appréhension opérationnelle » a-t-il souligné.

Le ministère de l’Agriculture avec ses 5007 fonctionnaires, au regard des progrès enregistrés, note le Chef de cabinet du département, s’engage à accompagner la nouvelle ministre, Mme Mariama Camara, dans la poursuite sans relâche, du plan ambitieux de relance de notre agriculture. /FIN

Cellule de Communication du Ministère de l’Agriculture

Leave A Reply

Your email address will not be published.