Ultimate magazine theme for WordPress.
Artist du mois
ri

Matoto: Des chocs signalés par endroits

0

Les élèves de deux établissements se sont affrontés ce mercredi dans la cour du lycée Dr Ibrahima Fofana dans la Commune de Matoto.
Des élèves mécontents ont exigé la présence des enseignants dans les salles de classes pour ne pas vivre le sénariao de l’année dernière. Selon eux, les établissements publics ont enregistré un grand taux d’échec par rapport à ceux privés.
Tout a commencé à 9 h dans la cour du lycée Dr Ibrahima Kourouma quand les élèves ont compris que les enseignants ne seront toujours pas au rendez-vous, et pendant que ceux des établissements privés recevaient des cours normaux depuis la rentrée.
C’est pourquoi ils ont adressé une lettre à la direction selon nos sources pour informer le DCE de la situation qui prévaut au sein dudit établissements.
Sortis hors de la cour, ces élèves se sont dirigés vers le collège Dr Ibrahima Kourouma avec une copie de la lettre en main. Le surveillant de cet établissement étant informé sur le contenu de la lettre a expliqué la situation à son principal qui a instruit aux professeurs présents de maintenir les enfants dans les salles de classes. Sous prétexte d’informer ses chefs hiérarchique du climat qui règne au sein des établissements.
Soudain les lycéens ont commencé les jets de pierre sur le collège afin que leurs confrères s’ajoutent à eux pour se rendre à la DCE, afin d’empêcher les autres établissements de suivre les cours.
Vu l’ampleur du mouvement, les responsables des deux écoles étaient obligés de faire appel à une équipe de la gendarmerie nationale afin de disperser les élèves voulant empêcher les écoles environnantes.
SAYON Camara :625 25 46 56

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.