LA RADIO DE LA JEUNESSE GUINÉENNE
Orange

A GUECKEDOU, LE MINISTRE K2 ET MARC YOMBOUNO PRÉSIDENT LA FINALE DU TOURNOI INTER-ETABLISSEMENT

0

Le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation accompagné de son homologue du commerce Marc Yombouno, ont présidé ce lundi 22 janvier 2018 la finale des compétitions sportives scolaires dans la préfecture de Guéckedou. La finale s’est disputée au stade préfectoral Tchiendenan Dembadouno. Elle a opposé l’équipe du Lycée Bambo au Lycée-Collège de Fangamadou. Après les 90 minutes de jeu, le lycée Bambo s’est imposé sur le score de 3buts à 2.

Selon Mengué Sylla, directeur préfectoral de l’éducation de Gueckédou, a indiqué que cette compétition sportive est une Animation Sportive Scolaire des écoles de la préfecture. Elle est organisée comme suit :

1-Catégorie des lycées : deux poules (Poule A, 4 équipes et Poule B, 3 équipes)

2-Catégories des collèges : quatre poules de quatre équipes chacune.

3-catégorie des directions sous-préfectorales de l’éducation (DSPE) : quatre poules de trois équipes chacune.

Au cours des compétitions dans la catégorie des lycées, en finale en série fille le lycée le Josip Broz Tito a battu celle de Fangamadou et en série garçon le lycée Bambo a battu le lycée –collège Fangamadou sur le score de 3 buts à 2.

Souleymane Kaba capitaine de l’équipe du lycée Bambo, se réjouit de cette victoire. Pour lui cette victoire est le fruit de toute l’équipe. Il invite les autorités à continuer d’organiser de telle compétition, pour la simple raison dit-il « le tournoi scolaire nous permet d’avoir une équipe compétitive pour les jeux régionaux »

Prenant la parole, le ministre du commerce a remercié les responsables du système éducatif guinéen pour tout ce qu’ils sont en train de faire dans la préfecture de Guéckedou. Marc Yombouno a aussi invité le corps enseignant d’apprendre davantage pour donner plus de connaissance aux enfants.

Et en cette phase électorale, Marc Yombouno conseille « nous sommes en phase électorale, continuez à prôner la paix, la quiétude. Parce que ce sont ces jeunes que les politiciens utilisent pour créer de la violence. Ils sont aussi les premières victimes. Donc, il faut les éduquer, les informer aussi de ne pas se mêler dans les pratiques politiciennes… »

Le ministre Ibrahima kalil Konaté a lui dans son allocution, rappelé que depuis 1977, la Guinée a cessé d’organiser les compétions sportives au niveau de l’école. Et selon lui « il a fallu notre arrivée pour relancer. C’est l’école qui donne les meilleurs joueurs aux clubs. Si on ne créer pas ce sport, la Guinée n’a pas d’avenir. Voyez notre syli national, ils vont et ils restent à mi-parcours. Parce qu’ils n’ont pas pris la semence à l’école pour les préparer jusqu’au niveau national. Voilà l’idée qui nous à pousser de mettre cette compétition ».

La cérémonie a pris fin par la remise de la coupe à l’équipe du lycée Bambo, mais aussi de cette du lycée Tito en série fille et quelques prix aux joueurs qui ont montré leur mérite pendant la compétition.

La cellule de communication du ministère

Leave A Reply

Your email address will not be published.